Virtual Box

La solution facile pour les développeurs

La solution Virtual Box est maintenue par Oracle. Cette solution fait de la virtualisation complète, c’est à dire que c’est un logiciel qu’on installe dans le système d’exploitation et qui exécute des machines virtuelles stockées dans une image disque.

DEFINITION

Un logiciel de virtualisation disponible sous Windows/Mac/Linux plutot orienté poste de travail.
Virtual Box ou plutot "Oracle VM VirtualBox" (c’est son vrai nom) est un logiciel qui s’installe sur une machine physique (host) qui a déjà son système d’exploitation (système hôte) et sur lequel on va installer VirtualBox (hyperviseur) qui éxécutera alors une plusieurs machines virtuelles (guest).

Virtual Box est donc un hyperviseur de type 2 car il ne s’installe pas directement sur la machine physique.

Virtual Box a commencé sa carrière en Janvier 2007 et est écrit en C++.

EN PRATIQUE

Virtual Box ne pourra s’exécuter sur votre machine que si votre processeur supporte les instructions SSE2.

La gestion des formats de disque est souple car il permet de créer des disques virtuels au format VDI (le natif Virtual Box) mais également le format VMDK (VMWare), le format VHD (Microsoft). Ces disques peuvent fonctionner en taille fixe (vous créer un disque virtuel de 40 Go, le fichier physique sur votre host fera 40 Go) ou en dynamique (le fichier physique sur votre host fera la taille de l’espace réellement occupé dans le disque virtuel).

La gestion du réseau est assez souple également en supportant les modes :

  • NAT
  • Bridge
  • Internal
  • Host Only

CE QUE NOUS AVONS NOTE

Virtual Box fonctionne sous Linux, Windows (station et serveur), Mac, Solaris et FreeBSD.

Il supporte des machines virtuelles exécutant :

  • Linux sur la branche Debian (donc Ubuntu, etc ...)
  • Linux sur la branche RedHat (donc CentOS, etc ...)
  • Windows Workstation (version 3.1 et supérieures)
  • Windows Serveur (version NT4 et supérieures)
  • IBM OS/2 Warp
  • FreeBSD
  • NetBSD
  • OpenBSD

Virtual Box dispose d’un panel d’outils en ligne de commande (notamment VBoxManage) qui permettent de scripter tout un tas d’action (un script de sauvegarde qui arrête la machine, en fait un export propre puis la relance par exemple).

Bien que non obligatoire, l’utilisation des additions invitées permet d’avoir accès aux périphériques USB (pas tous, à tester) branchés sur le host depuis les guests ou des améliorations de confort et d’ergonomie (adaptation de l’affichage, copier/coller, partage de dossiers host/guest).

LICENCE

Au niveau licence, c’est un peu compliqué puisque le code source est sous licence GNU GPL2 et CDDL, les binaires sous GPL2 et les suppléments invité sous licence VPUEL (donc pas opensource du tout).

Attention à la licence pour les extensions invités, la licence PUEL (Personnal Use and Evaluation Licence) est assez restrictive et en résumé interdit l’utilisation de ces extensions en dehors du cadre personnel. Le cadre commercial et universitaire est exclus.

Le paragraphe du PUEL qui explicite cela :

§ 2 Grant of license. Oracle grants you a personal, non-exclusive, non-transferable, limited license without fees to reproduce, install, execute, and use internally the Product on Host Computers for your Personal Use, Educational Use, or Evaluation. “Personal Use” is noncommercial use solely by the person downloading the Product from Oracle on a single Host Computer, provided that no more than one client or remote computer is connected to that Host Computer and that client or remote computer is used solely to remotely view the Guest Computer(s). “Educational Use” is any use by teachers or students in an academic institution (schools, colleges and universities) as part of the institution’s educational curriculum. “Evaluation” means testing the Product for up to thirty (30) days; after expiry of that term, you are no longer permitted to use the Product. Personal Use and/or Educational Use expressly exclude any use of the Product for commercial purposes or to operate, run, or act on behalf of or for the benefit of a business, organization, governmental organization, or educational institution.

NOTRE CONCLUSION

Virtual Box est souvent vu comme le petit logiciel facile pour exécuter une machine virtuelle sur la machine de travail du quotidien. C’est vrai mais c’est très réducteur. Virtual Box permet de faire bien plus (notamment grace à ses fonctions en ligne de commandes) et il permet de faire une bonne partie de ce que les hyperviseurs de type 1 font et cela sur votre poste local.

Les alternatives

Catégories

Disponible sous :

• Windows
• Linux
• Mac
• Autre

Difficulté

• Débutant

Status pour nous

• En production

Maturité

• Eprouvée

Appréciation

• Excellent

Tweets