OpenMediaVault

NAS et plus ...

OpenMediavault est une distribution Linux orientée NAS (Network Attached Storage). En clair, cette distribution installe sur une machine standard l’équivalent des fonctions d’un boitier NAS (type Synology ou QNAP ou autres).
OMV fournit un environnement web complet dans lequel tous les paquets Linux pour gérer les fonctions standards sont pré-installées et pré-paramétrées. Un bon moyen d’aller très vite.

DEFINITION

OpenMediaVault repose sur une distribution Linux Debian. C’est un système modulaire qui permet non seulement les fonctions basiques d’un NAS mais également quelques fonctions avancées assez intéressantes.

EN PRATIQUE

La distribution dispose d’une procédure d’installation entièrement automatisée qui nous donne un système opérationnel à minima, c’est à dire que seule l’administration web en activée.
On commence donc par se connnecter à cette interface très minimaliste et claire. Tout est là, il suffit de configurer les différents services pour qu’ils soient immédiatement opérationnels.

Les services principaux sont :

  • Partages SMB (Windows)
  • Partages AFP (Mac) permettant la sauvegarde TimeMachine en réseau
  • Partages NFS (Linux)
  • Serveur DHCP
  • Serveur et client Rsync
  • Serveur de flux audio et vidéo
  • Serveur cible iSCSI (pour permettre la virtualisation du stockage)

CE QUE NOUS AVONS NOTE

OpenMediaVault est plutot un outil d’informaticien. Dans sa philosophie, dans son esthétique, dans son dépouillement ... Tout est là mais il faut savoir ce qu’on veut et de quoi on parle.

Le temps gagné dans la mise en place des services basiques est juste énorme. Tout serait bien sur possible "à la main" en installant le même serveur "from scratch" et en installant tous les paquets à la main et en les configurant. Là tout est déjà fait et l’interface vous permet de tout gérer simplement et de manière centralisée.

Un vrai bonheur ! Et en plus, comme ca reste une distribution Linux, rien ne vous empêche d’aller optimiser un petit truc ou d’installer un petit paquet à vous en plus.

Le gestionnaire de plugins permet d’installer des fonctions non livrées dans le programme principal et un serveur "non officiel" mais documentée sur le site d’OpenMediaVault permet d’augmenter encore le périmètre fonctionnel de la solution (http://omv-extras.org)

OMV gère le RAID logiciel (JBOD/0/1/5/6/…), ainsi que les quotas par volume, les ACL, et les fonctions SMART pour surveiller l’état des disques physiques.

NOTRE CONCLUSION

OMV est une alternative intéressante à un serveur Windows basique. Il permet d’assurer globalement les mêmes services mais sans avoir à faire l’acquisition de l’OS commercialisé par Microsoft. Ses fonctions de partage NFS et iSCSI lui permette également de s’insérer comme système de stockage dans une architecture virtualisée.